Conseil des droits de l’homme – A/HRC/51/26 Formes contemporaines d’esclavage touchant les personnes appartenant à des minorités ethniques, religieuses et linguistiques – Déclaration du Professeur Michel Veuthey, Genève, le 15 septembre 2022

22/09/2022

Conseil des droits de l’homme – A/HRC/51/26

Formes contemporaines d’esclavage touchant les personnes appartenant à des minorités ethniques, religieuses et linguistiques – Rapport du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavage, le Professeur Tomoya Obokata

 

Déclaration du Professeur Michel Veuthey

Ambassadeur chargé de surveiller et de combattre la traite des personnes,
Observateur permanent adjoint à Genève
Genève, le 15 septembre 2022

 

Monsieur le Président, Excellences,

 

L’Ordre Souverain de Malte souhaite exprimer ses vifs remerciements au Rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavages, Professeur Tomoya Obokata. Nous tenons à féliciter le Rapporteur spécial et son équipe pour leur rapport bien documenté (A/HRC/51/26) sur les « Formes contemporaines d’esclavage touchant les personnes appartenant à des minorités ethniques, religieuses et linguistiques ».

 

L’Ordre de Malte tient à souligner la valeur de l’action concrète de nombreuses congrégations religieuses dans la protection et la réhabilitation des victimes des formes contemporaines d’esclavage.

 

Permettez-moi de décrire brièvement la contribution de l’Ordre de Malte à la lutte contre les formes contemporaines d’esclavage :

 

(1) Sensibilisation grâce à son réseau diplomatique bilatéral (112 États) et multilatéral, en organisant et en participant à des conférences

(2) Assistance aux victimes par le biais de programmes médicaux et sociaux

– par le biais de ses associations nationales et de son organisation humanitaire mondiale « Malteser International ».

– avec un projet pilote à Lagos : « Centre Bakhita » avec Sr Patricia Ebegbulem, SSL (Sœurs de Saint Louis)

– par un recueil et par la diffusion de bonnes pratiques sur le site www.christusliberat.org

(3) Offrir un cours de formation en ligne gratuit pour les aidants en anglais et en français sur https://www.cuhd.org

(4) Organisation de 21 wébinaires sur la traite des êtres humains (www.adlaudatosi.org) avec sous-titres en sept langues (allemand, anglais, chinois, espagnol, français, italien et russe). Le prochain wébinaire aura lieu mardi 20 septembre à 18h30 (CEST) sur « La lutte contre l’utilisation de la technologie pour recruter et contrôler les victimes de la traite des êtres humains, notamment en ce qui concerne la traite sexuelle des enfants et des femmes », et jeudi 6 octobre à 18 h (CEST) sur « La traite des êtres humains et Laudato Si’ : vers un nouveau paradigme pour assurer la protection de la dignité humaine, pour prévenir et pour éradiquer la traite des êtres humains ».

L’Ordre de Malte soutient les recommandations du Rapporteur spécial appelant les États membres à :

  • ratifier et mettre en œuvre toutes les normes internationales et régionales pertinentes en matière de droits de l’homme et de droits du travail
  • assurer la formation des prestataires de services publics afin de lutter contre les préjugés et la discrimination
  • garantir l’égalité d’accès aux services publics, y compris la protection économique et sociale, sans discrimination
  • rendre l’éducation adéquate, accessible et abordable pour les minorités et les travailleurs migrants
  • garantir l’accès à la justice et aux voies de recours sans discrimination et sans obstacles pratiques inutiles
  • promouvoir la pleine participation des minorités, des travailleurs migrants et des communautés concernées au processus décisionnel
  • créer des voies de migration sûres, ordonnées et régulières pour les travailleurs migrants afin de prévenir la traite des êtres humains et le trafic de migrants.

L’Ordre de Malte se réjouirait d’une collaboration accrue avec le Rapporteur spécial.        Merci.

Catégorie :